Skip to content

NON au CETA : une action locale qui relaie et prolonge l’action nationale

NON au CETA : une action locale qui relaie et prolonge l’action nationale published on Aucun commentaire sur NON au CETA : une action locale qui relaie et prolonge l’action nationale

L’accord de libre-échange entre l’Union européenne (UE) et le Canada, le CETA, a été signé en octobre 2016 et voté par le Parlement européen en février 2017. Bien qu’une large partie du traité fasse l’objet d’une « application provisoire » dès cet été, il ne peut pas entrer en vigueur définitivement tant qu’il n’a pas été ratifié par l’ensemble des États membres de l’UE.

Pour faire échec au CETA et à ses très graves conséquences, il importe donc que la société civile manifeste son opposition le plus massivement possible et qu’elle exige une consultation impliquant réellement les citoyen.ne.s avant la ratification ou non du traité par la France.

Le collectif Stop Tafta-Ceta Tisa Nord-Isère, en lien avec le collectif national, vous propose d’agir concrètement en 2 ou 3étapes.

ETAPE 1 : SIGNER l’initiative citoyenne stop CETA. Cette initiative est ouverte à la signature des citoyen.ne.s et des organisations locales de la société civile. Pour les citoyens vous pouvez le retrouver sur le site http://www.stop-ceta.fr/ Si vous appartenez a une organisation locale sur le site : http://www.stop-ceta.fr/organisation/ vous pouvez également trouver cette action sur le site du collectif national Stop TAFTA/CETA.

ETAPE 2 : ADRESSER une lettre aux candidats de votre circonscription pour leur dire que vous n’êtes pas d’accord avec le CETA et leur demander de préciser leur position. Nous vous proposons une lettre (la lettre) que vous pouvez personnaliser. Dans cette lettre type se trouve inclue le lien du site d’interpellation des candidats du national http://legislatives-ceta.fr/ A FAIRE REMPLIR PAR LE CANDIDAT

ETAPE 3 : si VOUS LE DESIREZ mettre en place un contrôle citoyen des élus dans votre circonscription. Pour cela renvoyer votre adresse courriel au collectif stop Tafta Ceta Tisa NI au contact ci-dessous. Nous mettrons en relation les personnes qui le souhaitent sachant que le collectif n’a pas vocation à suivre ce type de groupe mais nous voulons simplement donner une chance à cette possibilité.

En accord avec le national nous vous demandons de ne pas solliciter les candidats du FN et autres groupes et partis associés.

Nous attirons votre attention sur l’urgence d’agir : le risque d’une ratification à la rentrée parlementaire est très grand et il est de la plus haute importance de montrer au « nouveau » pouvoir que la société civile est contre les traités de libre-échange tel qu’ils sont conçu actuellement CETA – APE – TISA …

N’hésitez à diffuser très largement cette action en l’envoyant à vos contacts

Pour le collectif Stop Tafta Ceta Tisa nord-Isère : Sylvie Lugand, Robert Pilli, Georges Loubet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Primary Sidebar

Secondary Sidebar