Skip to content

Décroissance, emploi et… réduction du temps de travail

Décroissance, emploi et… réduction du temps de travail published on Un commentaire sur Décroissance, emploi et… réduction du temps de travail

Dans ce document le mot croissance désigne la croissance de la production de biens voire de services.

Les chiffres en exposant sont des liens vers les notes et références du bas de cette page.

Les relations entre croissance et emploi

Il est naturel de penser que la hausse de la production favorise la création d’emplois, c’est ce que nous répète la plupart des personnalités médiatiques1 et que Arthur Okun a énoncé en 1962 (voir annexe 1 au bas de cette page).

Par conséquent, la décroissance serait-elle destructrice d’emplois ?Lire la suite Décroissance, emploi et… réduction du temps de travail

La décroissance et l’emploi

La décroissance et l’emploi published on Aucun commentaire sur La décroissance et l’emploi

 La décroissance et l’ emploi

La croissance est corrélée à une consommation de ressources écologiques vitales finies.
La poursuite de la croissance  risque de générer ultérieurement des conflits dans la gestion de la rareté et l’augmentation des flux migratoires.
Par ailleurs, la croissance est responsable du réchauffement climatique (entre 2° et 4° C d’ici 2050 selon le GIEC).
La décroissance est un impératif écologique mais pas seulement …
Lire la suite La décroissance et l’emploi

La décroissance en résumé

La décroissance en résumé published on Un commentaire sur La décroissance en résumé

Penser la croissance différemment

Cette page au format PDF

Télécharger la plaquette complète au format PDF

LA CROISSANCE JOUE CONTRE L’HUMANITÉ:

IL EST TEMPS DE CHOISIR.

RESPECTONS NOTRE MONDE NOUS N’EN AVONS PAS D’AUTRE

L’économiste K. Boulding a déclaré (avec un peu d’humour) : « Celui qui croit qu’une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou ou un économiste »

Si toute l’humanité, c’est-à-dire environ 7 milliards d’êtres humains, pouvait vivre et consommer comme un américain « moyen », environ 6 planètes terre seraient nécessaires…

Il en faudrait environ 4 si chacun, à la surface du globe, pouvait adopter le mode de vie moyen en France

 

terre_s_redAlors qu’un dixième de la planète suffirait si tout le monde vivait comme un Burkinabé.

 

Toute l’humanité peut vivre, dignement sur notre planète, avec le souci de la laisser en état pour accueillir les générations suivantes.

Mais un sérieux rééquilibrage dans la répartition des richesses, dans les habitudes de consommation, devra s’imposer, partout, dans notre propre société, en France et ailleurs’.

Lire la suite La décroissance en résumé

Primary Sidebar

Secondary Sidebar